Stream Wise

À propos de Stream Wise

À propos de Stream Wise

Rives actives – Stream Wise engage les propriétaires riverains du bassin du lac Champlain à améliorer et à protéger les zones tampons végétalisées des cours d’eau, en augmentant la résistance aux inondations et en améliorant la qualité de l’eau et l’habitat naturel.

Être impliqué

Pensez-vous que vous avez le meilleur tampon dans votre quartier ? Votre ruisseau est-il agréable et ombragé ? Rives actives – Stream Wise AWARDS et RECONNAÎT les propriétaires fonciers privés qui entretiennent de larges zones tampons de plantes indigènes le long des sections des rivières et des ruisseaux qu’ils possèdent pour favoriser la santé et la résilience des cours d’eau dans tout le bassin du lac Champlain, dans les zones rurales, suburbaines et urbaines.

Si vous possédez une propriété au bord de l’eau, renseignez-vous sur notre programme GRATUIT d’évaluation et de récompenses de la propriété. Voulez-vous aider à protéger et à améliorer les ruisseaux et les rivières de votre communauté ? Contactez-nous pour être connecté aux opportunités de bénévolat locales avec Rives actives – Stream Wise.

Habitez-vous dans le bassin du lac Champlain?

Découvrez-le grâce à notre carte interactive .

8 étapes pour les cours d’eau

Vous pouvez prendre de nombreuses mesures pour protéger et restaurer la végétation indigène et les processus naturels des terres à proximité des rivières et des ruisseaux. Ces étapes pour soutenir des cours d’eau sains et renforcer la résilience de la communauté peuvent aller de l’arrêt d’une pratique néfaste à l’inaction et à la guérison de la nature par la succession écologique ; ou la stabilisation active du sol, la plantation d’espèces indigènes et d’autres pratiques pour restaurer les structures et les fonctions naturelles d’un écosystème riverain.

1) J’élargis la bande riveraine végétalisée

Plus la couverture végétale naturelle est large le long d’un cours d’eau et mieux c’est pour l’eau et la faune. Pour cela, vous pouvez cesser de tondre et laisser la végétation pousser, planter des espèces indigènes et délimiter la zone ou clôturer la végétation pour la protéger des perturbations.

2) Je ne perturbe pas la végétation de la bande riveraine

La végétation naturelle près des rivières et des ruisseaux, y compris le matériel végétal mort, offre de nombreux avantages pour l’eau, la faune et la résilience aux inondations. Laissez la végétation indigène pousser librement dans la bande riveraine, en particulier à moins de 5 m (15 pi) du cours d’eau, mais dans l’idéal sur 15 m (50 pi) ou plus, sans tondre, débroussailler, ratisser ou enlever les débris ligneux. Laissez la « litière » (feuilles, brindilles et autres matières organiques) sur le sol. Elle absorbe l’eau, empêche l’érosion et alimente le sol en matière organique pour favoriser le cycle des nutriments et la santé des plantes.

3) Je plante une végétation indigène diversifiée de plusieurs niveaux

Plantez des arbres, gaules, arbustes et plantes herbacées vivaces (fleurs, herbes, fougères) de façon à recréer une communauté végétale naturelle et à favoriser la diversité des systèmes racinaires et des habitats. Privilégiez les plantes indigènes de la région, consultez les ressources sur les plantes indigènes et observez les communautés végétales riveraines non perturbées au voisinage pour vous en inspirer. Choisissez des pépinières locales qui cultivent elles-mêmes des plantes indigènes et n’utilisent pas de pesticides.

4) Je supprime ou je contiens les espèces végétales envahissantes

Les espèces végétales envahissantes surpassent les espèces indigènes, créent une monoculture qui ne stabilise pas non plus les berges et ne soutient pas la faune. Pour connaître les meilleurs moyens d’élimination, consultez l’information sur chaque espèce envahissantes individuelle. La méthode d’élimination en « îlots » est illustrée ici. Elle consiste à concentrer les efforts d’élimination sur les zones les plus denses, puis à les élargir progressivement.

5) Je préserve le paysage et les ressources en bois et je protège la végétation

Si nécessaire, pratiquez une coupe sélective au sein de la bande riveraine, mais pas à moins de 5 m (15 pi) du cours d’eau.

Plutôt que d’abattre des arbres pour avoir une vue, coupez les branches sur leur tiers inférieur pour dégager des « fenêtres » qui encadrent le panorama ! Récoltez du bois uniquement dans les peuplements forestiers denses. N’enlevez rien à moins de 1 m (3 pi) afin de préserver la stabilité des berges et éviter les pertes de terrain.

6) Je planifie et minimise les voies d’accès

L’accès aux cours d’eau est important pour profiter de leur beauté et de leurs attraits, mais un accès judicieux est encore plus important ! Évitez l’érosion et les ravines créées par les sentiers qui descendent tout droit dans la pente. Créez des sentiers qui suivent les contours du terrain (p. ex. en lacets), détournez le ruissellement au moyen de barres de dérivation et utilisez un revêtement perméable.

7) Je capte tout le ruissellement dans la bande riveraine et l’absorbe dans le sol

Dirigez l’eau qui ruisselle dans la bande riveraine en provenance de pelouses, terrasses, patios, allées et autres surfaces imperméables ou semi-perméables vers des zones végétalisées qui peuvent ralentir l’écoulement, le retenir et lui permettre de s’infiltrer lentement. Cela a pour effet de filtrer l’eau, d’empêcher l’érosion et de retenir les polluants hors du cours d’eau. Des infrastructures vertes telles que les noues végétalisées, les tranchées d’infiltration et les jardins de pluie peuvent être utilisées pour traiter les eaux de ruissellement et protéger nos ressources en eau.

8) Je transforme tout ruissellement concentré issu de terrains amont en nappes dispersée

Toutes les eaux de ruissellement atteignant la bande riveraine végétalisée doivent être dispersées sous forme d’écoulements en nappe, et non concentrées, afin de protéger la bande riveraine contre l’érosion et d’optimiser son efficacité. Bandes filtrantes (prairie), noues végétalisées, jardins de pluie, puits secs, tranchées et bassins d’infiltration, répartiteurs de débit et autres infrastructures vertes sont autant de moyens à votre disposition.

Un ruisseau comme celui-ci…

Le ruisseau illustré souffre d’une zone tampon étroite et d’un manque de végétation le long des bords. L’image suivante est une simulation montrant une zone tampon riveraine renaturalisée d’environ 50 pieds de végétation indigène diversifiée à plusieurs niveaux. Bien qu’une partie du champ soit retirée de la production agricole, la terre est protégée contre une nouvelle érosion, l’affaissement de la berge et la perte de terres précieuses qui en résulte.

… est plus sain comme ça.

Prêt à devenir Stream Steward ?

Notre saison de visites sur le terrain 2022 est en cours! Si vous possédez une propriété dans le bassin du lac Champlain le long ou qui contient une rivière ou un ruisseau, nous voulons vous aider à augmenter votre zone tampon.

Nous contacter

En savoir plus sur Rives actives – Stream Wise

L’évaluation et l’évaluation de notre propriété sont fondées sur des données probantes et s’alignent sur les programmes, les règlements et les lignes directrices sur les zones tampons riveraines du Vermont, de New York et du Québec.

Nous travaillons en partenariat avec des organismes de bassin versant, des districts de conservation et des groupes de qualité de l’eau pour informer et reconnaître les propriétaires fonciers privés qui maintiennent de larges zones tampons de plantes indigènes le long des sections des rivières et des ruisseaux qu’ils possèdent. Rives actives – Stream Wise favorise la santé et la résilience des cours d’eau dans tout le bassin du lac Champlain, dans les zones rurales, suburbaines et urbaines.

Nous fournissons les outils, les connexions, la messagerie et les ressources nécessaires à nos partenaires pour travailler directement avec leurs communautés de diffusion locales. Nos partenaires Rives actives – Stream Wise mènent des activités de sensibilisation, effectuent des évaluations de site, fournissent des recommandations ciblées, une assistance technique et décernent notre prix Rives actives – Stream Wise pour les meilleures pratiques de gestion dans un tampon de cours d’eau végétalisé.

De valeur

Rives actives – Stream Wise promeut les meilleures pratiques de gestion pour protéger les corridors terrestres, aquatiques et fauniques fonctionnels.

Volontaire

Rives actives – Stream Wise est non réglementaire et entièrement volontaire. Nous récompensons les actions des propriétaires fonciers riverains pour maintenir des voies navigables saines.

Compris

Rives actives – Stream Wise est réactif au niveau régional. Nous encourageons les propriétaires privés à adopter et à promouvoir les pratiques de protection et de restauration des zones tampons des cours d’eau.

Comité consultatif : US Fish & Wildlife Service, Vermont Department of Fish & Wildlife, New York State Department of Environmental Conservation, Vermont Department of Environmental Conservation, Organisme de bassin versant de la baie Missiquoi, Adirondack Park Agency, Lake Placid Land Conservancy

Partenaires communautaires : Lake Champlain Sea Grant, Watersheds United Vermont, Vermont River Conservancy, Poultney-Mettowee Natural Resource Conservation District, Friends of the Winooski River, Champlain Watershed Improvement Coalition, Lake Champlain Lake George Regional Planning Board, Lake George Association, Ausable River Association

Stream Wise est un projet du programme du bassin du lac Champlain et du NEIWPCC